Onion Skin, 2017

Un Moments! avec Olivier Ratsi

Olivier Ratsi,

Né en 1972, vit et travaille à Montreuil.

Il travaille la lumière et la performance. Il appartient au courant "Mixed Media Art".

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Pinterest
  • Instagram


Le travail d'Olivier Ratsi pose la réalité objective, le temps, l’espace et la matière  comme autant de notions d’informations intangibles. Se basant sur l’expérience de la réalité et de ses représentations ainsi que sur la perception de l’espace, il conçoit des œuvres qui amènent le spectateur à se questionner sur sa propre interprétation du réel. 

Onion Skin, 2017

Les questions Moments!

Le moment où tout a commencé?

Petit, encore à la maternelle, je dessinais les voitures vues de profil en 2D en mode filaire, comme le font tous les enfants. Un jour mon père m’a appris à dessiner en 3D isométrique en m’expliquant qu’il fallait simplement prolonger chaque arête avec un trait à 45° et relier l’ensemble pour obtenir une représentation 3D de mon dessin, depuis cet instant ma perception sur l’espace a pris une nouvelle dimension.

Le moment où vous avez découvert un artiste qui vous a inspiré?

Deux moments : Mark Rothko en 1999 lors de la rétrospective au Musée d'Art moderne de la ville de Paris, le moment où j’ai compris qu’on pouvait ressentir une profondeur et une émotion physique liée à l’espace à partir d’une surface 2D. Et ; une oeuvre de James Turrell en 1990, toujours Musée d'Art moderne de la ville de Paris lorsque que j’étais encore étudiant, le moment où j’ai compris que la matière pouvait être imperceptible.

Le moment mémorable de votre carrière?

L’installation Frame Perspective, dernière oeuvre de la série Echolyse : le moment où je suis passé de la projection mapping sur volume 3D à l’installation en volume dans l'espace réel.

Le moment idéal pour créer ?

Il n’y a pas de moment idéal pour créer, l’idée d’une création peut arriver n’importe quand!

Le moment culturel le plus inspirant?

L’exposition Low Tech présentée dans le cadre du festival Exit à la MAC de Créteil en 2012, un moment très démonstratif qui confirme bien que modernité ne rime pas forcément avec technologie. Cette exposition présentait des œuvres artisanales analogiques bricolées qui s'amusaient à prendre à contre-pied notre technologie du tout numérique en créant un dialogue en opposant “low” et “high” technologie.

Le moment dont vous rêvez?

Le moment où l’on aura confirmation qu’une masse puisse se déplacer plus que la vitesse de la lumière. 

Si vous souhaitez une installation de cet artiste dans votre entreprise, n'hésitez pas à nous contacter via le formulaire ou par e-mail. 

Contacts

Florence Cocozza - Art Advisor
florence@momentsdigital.art
Raphaël Benbassa - CEO Bleu Dalcans
raphael@momentsdigital.art
Gaspard Broustine - Project manager
gaspard@momentsdigital.art